NAMIBIE

Réforme du financement de l’enseignement supérieur

La réforme du financement de l’enseignement supérieur vise l’amélioration de l’accès aux études à travers l’élargissement de l’accès au financement. Le projet d’implémentation de la réforme, a pour objectifs globaux (i) de réviser, de concevoir et d’implémenter le Fond National d’Assistance Financière aux Études pour les étudiants (NSFAF), (ii) de développer une politique sur le financement de l’éducation supérieure, et (iii) de doter le Conseil National pour l’Éducation Supérieure (NCHE) de la capacité de pilotage nécessaire pour implémenter cette politique.

Dans le cadre du projet, le CIDE a donc appuyé le Ministère de l’Éducation dans l’élaboration d’une politique ainsi que sur les aspects structuraux et opérationnels de la réforme. Notre firme a également soutenu le Conseil National dans le pilotage des réformes du système de financement de l’éducation supérieure.

Plus spécifiquement, le CIDE a assuré :

  • La révision des politiques et du cadre réglementaire et l’implémentation d’une nouvelle politique réformant le NSFAF afin de mettre en place un système d’aide financière aux études efficace
  • Développement d’une application informatique (LAGMIS) permettant au NSFAF d’automatiser son processus de sélection et de gestion des prêts et bourses aux étudiants de l’enseignement supérieur
  • Révision et supervision de l’implémentation d’une formule de financement pour les institutions de formation supérieure privées accréditées et privées ainsi que la mise en place d’un mécanisme de supervision du système de financement de l’éducation supérieure au sein du NCHE
  • Développement d’une application informatique (HEMIS) permettant au NCHE et aux universités d’automatiser le processus d’allocation des ressources financières du système de l’enseignement supérieur

Implémentation de la réforme du financement de l’enseignement supérieur

Le projet s’inscrivait dans l’implémentation de la Loi namibienne sur l’Enseignement Supérieur visant la régulation du secteur de l’enseignement supérieur, l’établissement du Conseil National pour l’Éducation Supérieure, l’enregistrement des établissements d’enseignement privés, le financement des établissements d’enseignement publics ainsi que la mise en œuvre d’enquêtes au sein du secteur de l’enseignement supérieur. Le projet a également soutenu  l’implémentation de la Loi nationale sur l’Aide Financière aux études et qui vise l’établissement d’un fond permettant de faciliter l’accès aux études et à la recherche pour les étudiants de l’enseignement supérieure

Formulation d’un plan de développement des ressources humaines pour la croissance économique nationale

L’objectif global du projet était de développer un plan national de développement des ressources humaines sur une période de 15 ans et la création d’un système d’information sue le marché du travail. A travers les enquêtes en entreprises, le plan fournit les orientations stratégiques pour le développement et l’utilisation des ressources humaines de la Namibie afin d’atteindre le plein emploi dans l’économie et de favoriser l’industrialisation de l’économie nationale.